Composer son kit de mixologie comme un expert

21 mars 2019

Les cocktails sont à la mode ces derniers temps et tous les bars s’équipent en accessoires et en ingrédients de bonne qualité pour pouvoir élaborer des boissons savoureuses et bien dosées. Que vous soyez du type freepour ou plutôt du genre à calculer au centilitre près, l’équipe Vinum a choisi pour vous les incontournables pour créer un kit de mixologie digne des plus grands!

Les accessoires qui composent un ensemble de mixologie

La première chose à faire lorsqu’on se crée un kit de mixologie est de choisir les accessoires avec lesquels on est à l’aise. Il faut se rappeler que ce qui fait un cocktail réussi est avant tout un bartender à l’aise avec ses outils.

Un bon shaker : un outil essentiel

Le shaker, aussi appelé coquetelier, est l’item iconique d’un cocktail bien réussi. Il permet de mélanger les ingrédients tout en les refroidissant (une bonne dose de glace est requise pour une boisson bien froide). La définition d’un bon shaker variera selon la personne qui l’utilise. Il y a 2 grands types : le shaker Boston et le shaker Cobbler. 

Le shaker Boston

Le shaker Boston est constitué de deux morceaux imbriqués l’un dans l’autre, l’un en métal et l’autre en vitre. Il est le plus populaire de nos jours avec sa grande capacité et sa facilité de manipulation. Il doit être accompagné d’une passoire.

Le shaker Cobbler

Le shaker cobbler est le classique composé de trois morceaux. Il est le plus souvent vu dans les films de James Bond et est donc associé au martini dans la culture populaire. Il est facile d’utilisation, car il ne requiert pas de passoire supplémentaire, ayant déjà un filtre dans l’un de ses trois morceaux. Il sera très utile pour ceux qui veulent se contenter du minimum, car il possède généralement un doseur dans la plus petite partie du shaker.

D’autres accessoires incontournables pour mixologues

À noter que tout cocktail n’est pas bon à « shaker« . Par exemple, lorsque vous rajoutez de l’eau gazeuse à votre cocktail, il vaut mieux brasser celui-ci. Vous pouvez « shaker » le mélange sans l’eau gazeuse, puis la rajouter ensuite, ou vous pouvez utiliser un verre à mélanger et une cuillère.

En tous les cas, vous voudrez vous équiper d’une passoire. Deux formats se séparent la vedette : la passoire Julep et la passoire Hawthorne. La première est plus pratique lorsque vous utilisez un verre à mélanger alors que la seconde sera plus facile d’utilisation avec un shaker.

Pour les plus fervents, des accessoires tels que le presse-agrume et le maillet à glace peuvent être intéressants pour compléter un ensemble de mixologie.

Les ingrédients à posséder dans votre bar

Sans parler en profondeur des ingrédients disponibles pour des cocktails de grande qualité – parce qu’on pourrait en parler pendant des heures! – il y a tout de même des incontournables qu’on se doit de mentionner.

Les sirops à cocktail

Les sirops à cocktail sont en vogue, avec de plus en plus d’entreprises locales qui créent des sirops artisanaux délicieux! Les sirops vont ajouter de la saveur au cocktail et souvent un léger sucre également.

Sirops simples et bar mix sont des incontournables pour vous aider à créer des cocktails. Le premier est une part de sucre dissout dans l’eau, auquel on ajoute du jus d’agrumes (lime ou citron) pour créer le deuxième. Assez simples à préparer ces sirops sont encore meilleurs frais.

Pour des sirops toniques ou des sirops au goût plus particuliers, venez nous voir en magasin et nous pourrons vous faire découvrir les différents univers, allant d’amer à sucré, en passant par acidulé, herbacé et frais. 

Les amers ou bitters

Les amers, communément appelés bitters, sont des ingrédients qui viennent rehausser les saveurs de votre cocktail avec seulement quelques gouttes. Pensez-y comme une épice liquide. D’ailleurs, vous pouvez également les utiliser en cuisine! Avec tout un éventail de saveurs, allant d’hibiscus à moka, en passant par les agrumes, la cardamome, les épices rustiques et les arômes fumés; c’est un monde à découvrir!

Utilisés à l’origine comme des infusions médicinales, les bitters se sont développés au fil du temps pour prendre d’assaut le monde du cocktail. Malgré un degré d’alcool souvent élevé (généralement autour du 50%), les amers ne sont pas considérés comme des breuvages alcooliques, car on en utilise généralement que quelques gouttes. Ils sont donc en vente libre au Québec. Il faut venir faire une petite dégustation en boutique pour savoir quels seront vos préférés!

composer-kit-mixologie-expert