Tout savoir sur les différents types de verres et leur histoire

26 juillet 2019

Le verre, qu’il soit pour boire de l’eau, du vin, un cocktail ou tout autre breuvage, est un élément incontournable de nos tables. Cependant tous les verres ne se ressemblent pas et n’ont pas la même utilité. En effet, au-delà de leurs aspects visuels, les verres ont un rôle essentiel dans la dégustation. Leur forme, leur taille ou encore le matériau utilisé peut avoir une incidence sur le développement des arômes et la sensation en bouche.

Apprenez-en davantage sur les différents types de verre, leur histoire et leur spécificité.

L’histoire du verre à Martini

Devenu une icône des verres à cocktail, notamment pour sa silhouette particulière, le verre à martini est aujourd’hui synonyme de sophistication et de style… souvent associé au célèbre agent des services secrets britanniques James Bond!

Créé au XIXe siècle, ce verre a d’abord été appelé « verre à cocktail ». C’est durant les années 20, lors de la prohibition aux États-Unis, qu’il a connu un très grand succès pour son style, mais surtout parce qu’il permettait de jeter rapidement et discrètement son contenu lors des perquisitions surprises dans les bars clandestins. Ce verre à l’aspect si singulier a ensuite été catégorisé comme « verre à martini » pour refléter son principal breuvage, à savoir le cocktail Martini.

Le verre à martini offre plusieurs avantages pour ce type de cocktail. En effet, il est souvent de petite contenance, ce qui est idéal pour la dégustation des cocktails forts en alcool. Un autre de ses avantages réside dans la bonne isolation thermique permise grâce à sa longue tige. Celle-ci favorise une prise qui n’aura pas d’effets sur le maintien de la température du cocktail. Enfin, sa large bordure permet une bonne diffusion des arômes et sa grande surface provoque une tension dans le verre qui permet de dégager efficacement le bouquet des spiritueux.

La coupe et la flûte pour déguster le champagne

Beaucoup de légendes racontent que la coupe de champagne aurait été modelée sur le sein de Marie-Antoinette, reine de France sous Louis XIV ou de la comtesse de Pompadour, aristocrate et maitresse du roi Louis XV. En réalité, la coupe à champagne telle que nous la connaissons aurait été créée en Angleterre en 1663, précédant d’un siècle les aristocrates français.

La coupe est une sorte de verre unique dont la forme permet de laisser s’échapper le dioxyde de carbone plus rapidement, effet recherché à cette ère pour réduire les bulles dans le breuvage. Depuis, les mœurs ont changé et les verres aussi!

La flûte à champagne a fait son apparition dans les années 1930. Ce type de verre beaucoup plus étroit répondait mieux, selon les amateurs, à la dégustation du Champagne du moment qui était plus sec que celui de l’époque précédente. La forme de la flûte, ayant une surface de contact avec l’air plus réduite, lui permet de limiter la perte des bulles et par le fait même, les arômes de la boisson.

De nos jours, la forme de la flûte continue d’évoluer vers une forme plus bombée se rapprochant des verres à vin traditionnels, aussi connus sous le nom de verres Tulipes.

Le verre à cognac : une histoire datant de la Rome Antique

Le verre à cognac est un type verre particulier en forme de ballon sur un pied court. Celui-ci a quelque peu changé au fil du temps afin de s’adapter davantage à son breuvage, le cognac, et ainsi offrir une meilleure expérience de dégustation. Sa forme a donc évolué dans le but d’offrir une meilleure prise en main permettant de légèrement réchauffer le breuvage pour une libération optimale de l’alcool et des arômes. Il est utilisé depuis l’époque romaine dans sa forme la plus simple et est donc une version améliorée du gobelet d’usage commun d’époque.

La forme ronde du verre permet une inhalation profonde du liquide lors de la dégustation. Cette forme, que le verre soit en petit ou grand format, permet un éveil des sens, du toucher jusqu’au goût, en passant par la vue et l’odorat. C’est pourquoi ce type de verre est toujours utilisé de nos jours dans la dégustation des alcools de types brandy, Armagnac et Cognac.

Certains amateurs préféreront la dégustation au verre tulipe, qui est moins rond et surtout plus évasé sur le haut pour une direction plus précise des arômes dans le palais lors de la dégustation. Par ailleurs, sa tige haute permet de ne pas réchauffer le cognac lors de la prise en main, celui-ci devant être servi à température ambiante. Sa forme ronde permet également une bonne aération tout en intensifiant les arômes dans le haut du verre.

Le verre Glencairn, spécifiquement conçu pour le whisky

Le verre Glencairn, aujourd’hui grand favori des amateurs de whisky, a fait son apparition bien après les autres types de verre. Il n’a été créé qu’en 2001, par la compagnie Glencairn Crystal Ltd, basée en Écosse. Le but était de commercialiser un verre créé spécifiquement pour la dégustation du whisky. Selon Glencairn et son directeur Raymond Davidson, il était temps de mettre à la disposition du grand public un verre à la hauteur de ce breuvage.

La forme du verre ressemble beaucoup au verre tulipe, nommé Nosing glass, qui était alors utilisé dans les laboratoires de whisky d’Écosse. Avec l’aide des master blenders des 5 plus grandes distilleries d’Écosse, le design du verre Glencairn a pu être finalisé. Son buvant ouvert et facile, permet aux arômes de voyager facilement jusqu’au nez lors de la dégustation. Sa base large et solide offre une manipulation facile et sa forme arrondie permet une bonne aération et une vision précise de la couleur du whisky.

En 2006, ce type de verre a gagné le Queen’s Award for Enterprise, qui récompense les compagnies pour leurs innovations, leur développement à l’international ou encore pour leurs engagements dans le développement durable. Le verre Glencairn se trouve maintenant dans toutes les distilleries d’Écosse et d’Irlande, ainsi que dans la plupart de celles d’Amérique. Le whisky a enfin son propre verre!

Choisir le verre adapté à son breuvage

Les différents types de verre ne relèvent pas d’une astuce marketing visant à pousser les consommateurs à acquérir toujours plus de verres, mais plutôt d’un réel désir d’offrir la meilleure expérience possible de dégustation. Ainsi, pour profiter au maximum des arômes de votre breuvage, il est grandement recommandé d’utiliser le verre approprié. Il suffit de déguster un même vin dans des verres de différentes formes pour en être convaincu.

Nous avons attisé votre curiosité? Contactez-nous sans plus attendre! L’équipe de Vinum Design se fera un plaisir de vous guider dans ce merveilleux monde des verres et des ustensiles qui sauront parfaire vos connaissances et bonifier vos dégustations.

Différents Types de Verre Pour Boire Des Alcools, Cocktails ou Breuvages